« Manifesto de Julian Rosefeldt » – Palais des Beaux-Arts

Publié dans Gratuit | Commentaires fermés sur « Manifesto de Julian Rosefeldt » – Palais des Beaux-Arts

« Shannon, le magicien » – Arts et métiers

Minuscule expo de 50 m2.. mais quel personnage extraordinaire !

Envoyer un email, publier un message sur Facebook, rien de plus simple… ! Mais comment ça marche ? Comment être sûr de transmettre ou de recevoir le bon message ? Qu’il n’arrive pas dans 3 jours ?

Claude Shannon a été l’un des premiers scientifiques à étudier le traitement de l’information, sa numérisation et sa transmission sur les réseaux.

Cette exposition vous invite à découvrir l’univers de ce personnage original et plein d’humour dont les travaux influencent encore aujourd’hui les technologies qui nous entourent.

Commissariat scientifique :
Bernard Le Floch, expert en réseaux, Orange
Yann Ollivier, spécialiste en intelligence artificielle, CNRS Paris-Saclay
Cédric Villani, médailles Fields 2010, directeur de l’Institut Henri Poincaré

Publié dans 10-19 €, Sciences | Commentaires fermés sur « Shannon, le magicien » – Arts et métiers

« Trio en mi-bémol » – Théâtre de l’opprimé

TRIO EN MI BEMOL bis-siteSoporifique, une purge innommable !

C’est l’histoire de Paul et Adèle. Une histoire simple de deux personnes qui se ratent, se retrouvent pour mieux se perdre. La musique seule, une certaine musique semble les rassembler, les transporter dans une passion commune.

Là où le langage échoue, la musique alors pourra-t-elle les guérir?

Trio en mi bémol est la seule pièce de théâtre que Rohmer a écrite.

Forme légère pour deux acteurs, le spectacle se centre sur le doute de ce qui arrive à ces deux personnages (S’aiment-ils? Se cherchent-ils indéfiniment?) et leur déchirante incommunicabilité. La seule certitude qui demeure, c’est qu’ils se sont ratés, et qu’ils en souffrent ou souffriront tôt ou tard.

Publié dans 10-19 €, Culture du Coeur, Théâtre | Commentaires fermés sur « Trio en mi-bémol » – Théâtre de l’opprimé

« Le guide du routard pré/protohistorique » – MNHN

Céline Bon Maître de conférences UMR7206 Eco-anthropologie et Ethnobiologie
Département Hommes, Natures et Sociétés – Musée de l’Homme

Depuis plusieurs siècles, les études archéologiques ont décrit les différentes cultures qui se sont succédées en Europe depuis 40 000 ans, et cherché à comprendre le rôle des mouvements des populations dans les transitions culturelles. L’étude de l’ADN ancien, en donnant accès au patrimoine génétique d’individus morts depuis des milliers d’années permet de revisiter cette question. Plusieurs vagues de migration se sont succédées, apportant des technologies innovantes et de nouveaux concepts culturels. C’est du brassage de ces populations que proviennent les européens actuels.

Publié dans Gratuit, MNHN, Préhistoire | Commentaires fermés sur « Le guide du routard pré/protohistorique » – MNHN

« La richesse de l’électrochimie du Li en termes de mécanismes réactionnels » – Jean-Marie Tarascon

Publié dans Collège de France | Commentaires fermés sur « La richesse de l’électrochimie du Li en termes de mécanismes réactionnels » – Jean-Marie Tarascon

« Stockage et conversion électrochimique quel enjeu pour Total demain ? » – Yann LAOT

Résultat de recherche d'images pour "Yann LAOT"Un X tout droit sorti de Matrix.
Des batteries de la taille d’un container qui balancent 1 Mégawatt pendant une heure. Si on remplit un porte container géant de 15 000 containers/batteries, on a 15 GWh… Gravelines produit 4 GW!

Le XXIe siècle sera électrique. Le vecteur électricité au plan mondial croit et va durablement croître plus rapidement que la demande en énergie primaire. Répondre à cette demande tout en respectant une trajectoire à + 2 °C d’ici à 2035 pour contenir les effets du réchauffement climatique impose le recours à des moyens de production bas carbone, dont le gaz et les énergies renouvelables solaires et éoliennes. Or le stockage de l’électricité est, parmi d’autres solutions de flexibilité telles que les moyens conventionnels flexibles, les réseaux d’électricité et les smart grids, un complément indispensable à ces énergies intermittentes. Si le pompage-turbinage hydraulique représente aujourd’hui ~99% de la capacité installée de stockage stationnaire avec ~142GW, les batteries connaissent un déploiement accéléré depuis 2010 avec environ 1,6GW de capacités déployées et opérationnelles. Ces installations recouvrent des réalités très diverses, illustrant les nombreuses applications possibles aux exigences techniques et aux modèles d’affaires parfois très différents. Ces différents points seront illustrés et discutés, en essayant de mettre en avant la création de valeur et les liens depuis les matériaux et l’électrochimie jusqu’au système de stockage tout intégré et la réalité de son opération sur le terrain

Publié dans Collège de France | Commentaires fermés sur « Stockage et conversion électrochimique quel enjeu pour Total demain ? » – Yann LAOT

« Bankable » – Théâtre Montparnasse

Me suis fait iéch… de très bons acteurs mais une histoire nulle !

Une vedette de cinéma aux abords de la cinquantaine, éternel enfant gâté, mauvais mari mais relativement bon père, qui ne se rend pas compte qu’il n’est plus un jeune premier…
Un scénariste renommé, hypocondriaque survolté et meilleur ami du précédent, qui remanie en secret le scénario du film dont il devait jouer le premier rôle…
Un producteur impitoyable, dur à cuire mais pourtant passionné de bouddhisme, qui est obligé de céder aux contraintes de sa coproduction améri­caine…
Une mère lunatique et une femme trop lucide qui mettent les pieds dans le plat…

Le tout dans un cocktail explosif, une comédie qui raconte l’autre face du monde feutré du cinéma !
Avec: Lorànt DEUTSCH, Vincent WINTERHALTER, Jérôme ANGER, Manoëlle GAILLARD, Caroline MAILLARD


Lorànt Deutsch à propos de « Bankable »

Publié dans 20-29 €, Culture du Coeur, Théâtre | Commentaires fermés sur « Bankable » – Théâtre Montparnasse

« Exposition Bernard Buffet » – Musée d’Art moderne de la Ville de Paris

On court voir l’exposition Bernard Buffet au Musée d’Art moderne de la Ville de ParisGénial… à se taper le cul à terre !
L’expo la plus intéressante que j’ai vue depuis des années.

Bernard Buffet (1928-1999) peintre figuratif, entre aux Beaux-Arts en 1944. Dès 1949, à 20 ans à peine , il commence à exposer. Il est soutenu par Jean Giono, Jean Cocteau, Maurice Druon, et Pierre Bergé son amant. En 1955, un référendum organisé par Connaissance le propulse au premier rang des dix meilleurs peintres d’après-guerre. On le place à l’égal de Pablo Picasso. Il est riche, académicien, star de la scène artistique , célébré régulièrement par Paris-Match . En 1958 il épouse Annabel Schwob qu’il peint inlassablement. Il va artistiquement s’enfermer dans une sorte de standardisation Il se sent mal aimé, se pastiche. Ses sujets sont simplistes, les effets graphiques exacerbés, signature barbelée et démesurée, toiles coloriées plus que peintes.Résultat de recherche d'images pour "bernard buffet clown"

Résultat de recherche d'images pour "bernard buffet mort"
Les milieux de l’Art dans les années 60 et encore aujourd’hui, décrient sa renommée qu’ils jugent injustifiée. Il entre en purgatoire. En 1999, souffrant de la maladie de Parkinson, il se suicide dans l’indifférence générale. La rétrospective du Musée d’Art moderne de la Ville de Paris tente une réhabilitation. Au Japon, un musée est consacré à Bernard Buffet. François Lombard a créé un site dédié au peintre

Le musée qui a bénéficié du legs Girardin et de la donation du galeriste Maurice Garnier, possède une collection importante d’œuvres du peintre. On estime que Bernard Buffet a peint environ 8000 toiles.

Publié dans 0-10 €, Musée | Commentaires fermés sur « Exposition Bernard Buffet » – Musée d’Art moderne de la Ville de Paris

Exposition « Mission Île de la Cité – Le coeur du coeur » – Conciergerie

Pas inintéressant du tout..

Comment redonner vie au « cœur du cœur » de Paris ? En réponse à la mission confiée en 2015 par François Hollande, Dominique Perrault, l’architecte de la Bibliothèque François-Mitterrand, et Philippe Bélaval, président du Centre des monuments nationaux, ont remis en décembre leurs préconisations pour redynamiser une île « désertée par les Parisiens et méconnue des touristes ». Leur projet s’affiche actuellement sur écrans géants à la Conciergerie

35 propositions pour faire redécouvrir que l’île de la Cité est avant tout… une île. « La morphologie imposée par Haussmann a bouleversé notre perception. Avec la circulation Nord-Sud qui la traverse, on a perdu jusqu’à la forme de l’île », regrette Philippe Bélaval.

Pour mettre en valeur « une traversée longitudinale de l’île », plusieurs aménagements sont envisagés : la rive sud serait réservée aux piétons, tandis que la rive nord, « plus froide, plus à l’ombre », resterait ouverte à la circulation automobile. Deux passerelles piétonnes enjambant la Seine seraient créées à l’ouest de l’île.
Dans le même esprit, une vaste place allant du palais de justice (dont l’entrée principale serait « retournée » place Dauphine) à l’Hôtel-Dieu serait redéployée. L’Hôtel-Dieu serait ouvert à la promenade, dans le prolongement de la rue de Lutèce. « La cour intérieure de l’Hôtel, avec ses colonnes, est superbe. Ce sera une révélation patrimoniale ! », prévient Philippe Bélaval.
Pour recréer un lien entre l’île et la Seine, un accès à Notre-Dame par des escaliers monumentaux serait ouvert entre le fleuve et le parvis, lequel deviendrait une vaste place en verre, dévoilant les fouilles archéologiques, avec, en sous-sol, des équipements nécessaires à l’accueil des flux de touristes…

Résultat de recherche d'images pour "expo paris ile de la cité"

Publié dans Gratuit | Commentaires fermés sur Exposition « Mission Île de la Cité – Le coeur du coeur » – Conciergerie

« Le pouvoir de la propagande nazie: un État trompeur » – Hotel de Ville

Expo indispensable pour les millions de crétins lobotomisés tentés par le populisme et la propagande des Trump, Fillon, Le Pen & co

Paris Rendez-Vous accueille depuis le 27 janvier « Le pouvoir de la propagande nazie: un État trompeur », une expo organisée à l’occasion de la Journée internationale en mémoire des génocides, et de la prévention des crimes contre l’Humanité. Un événement pas des plus drolatiques, évidemment, mais que vous auriez tort de manquer.

À une époque que nous qualifierons de « troublée »‘, où l’Autre fait figure de bouc-émissaire désigné, et où les discours populistes rencontrent de plus en plus d’écho, il est salutaire de remonter un peu dans le passé, et de démonter les mécanismes de propagande du régime nazi. C’est ce que tente de faire cette exposition itinérante, créée par le musée du Mémorial de l’Holocauste des États-Unis, et accueillie jusqu’au 25 février à l’Hôtel de Ville de Paris.

Composée de panneaux explicatifs illustrés et de vidéos, l’expo montre de façon simple et didactique les ressorts de l’endoctrinement du peuple allemand, avant et pendant la Seconde Guerre mondiale.

L’ascension d’HitlerJuif conspirateur

La première partie de l’expo retrace la façon dont Hitler a accédé au pouvoir. entre 1918 et 1933. et notamment comment il a pu profiter de la Grande Dépression de 1929. En des temps de difficultés économiques et d’instabilité politique. le Parti national-socialiste a su utiliser la peur de l’appauvrissement, mais aussi du communisme révolutionnaire, pour cibler les publics les plus réceptifs à ses campagnes électorales. Il martèle des messages simples et concrets, surfant sur les espoirs comme sur les peurs des citoyens. Vecteur indispensable de la propagande, la création d’un signe distinctif, la bannière nazie, ornée du tristement célèbre swastika. L’antisémitisme virulent d’Hitler n’est pas encore un facteur déterminant d’adhésion, mais ses partisans s’en accommodent le plus souvent.

La Dictature et la guerre

Willi EngelhardtHitler devient le chef du gouvernement -le Chancelier- le 30 janvier 1933. En moins de six mois, la démocratie allemande est détruite. Le régime nazi intimide, brutalise et persécute les opposants politiques. Les droits civils fondamentaux sont suspendus, et les politiques anti-juives immédiatement appliquées. Avec l’interdiction de tous les autres partis politiques, le Parti nazi n’a plus besoin de participer à des élections. Les propagandistes du régime s’attachent alors à créer un consensus national autour des politiques intérieure et étrangère menées par Hitler. Le Parti nazi déploie de nouvelles armes de propagande: le contrôle des médias lui permet de diffuser ses messages, à travers les journaux principalement, mais aussi grâce à la radio et à la télévision, domaines dans lesquels le régime fait figure de pionnier ; tout le domaine culturel (cinéma, musique, théâtre) est quant à lui placé sous l’égide Ministère de la Propagande.

affiche de 1932

C’est un authentique culte de la personnalité autour d’Hitler qui est diffusé auprès de la population: il devient ainsi « Der Führer » (le Guide), notamment auprès de la jeunesse, dont l’endoctrinement vise à produire des Allemands obéissants, dévoués et prêts à mourir pour le Führer et la patrie. Et pour mieux faire d’Hitler le seul guide possible, les propagandistes nazis désignent publiquement les groupes indésirables. En découleront les lois de Nuremberg, qui relègueront les Juifs à un statut de seconde zone. avant que les politiques anti-juives ne les forcent à l’émigration.

Durant la guerre, les succès militaires ayant placé les millions de Juifs des territoires conquis sous le contrôle des Allemands, la politique anti-juive nazie change radicalement, passant de l’expulsion au massacre. Le Ministère de la propagande appuie ce changement en promouvant l’image d’un « ennemi juif » mythique cherchant à dominer le monde, et à asservir les populations non juives.

Purger l’Allemagne de la propagande

Au sortir de la guerre, les alliés jettent les bases fondamentales de la « dénazification » de l’Allemagne, par le désarmement et la rééducation. Bibliothèques, librairies, maisons d’édition, écoles et universités ont reçu l’ordre de remettre tous les documents contenant de la propagande nazie pour qu’ils soient détruits. En outre, le Conseil de contrôle allié a ordonné que toutes les affiches et statues, tous les monuments, plaques de rue et emblèmes qui glorifiaient le Parti nazi soient complètement détruits, et a interdit la création de tels objets à l’avenir.Julius Streicher.

En octobre 1945, au cours du procès de Nuremberg, deux prévenus étaient poursuivis pour leurs activités de propagande: Julius Streicher, rédacteur en chef du journal antisémite Der Stürmer, et Hans Fritzsche, chef de la Division de radiodiffusion du Ministère de la propagande. Tous deux étaient accusés de « crimes contre l’humanité » pour incitation à la haine ayant favorisé la persécution et le meurtre des Juifs d’Europe.

Si la propagande politique a toujours existé, et qu’elle n’est pas l’apanage des partis extrémistes, il apparaît nécessaire de mettre à nu les techniques de persuasion et de manipulation instrumentalisant la haine, la division, et l’exaltation de la question identitaire pour accéder au pouvoir. Les nouvelles technologies permettant désormais de démultiplier les messages, de toucher grâce à l’effet de viralité des publics exponentiels en temps réel, le souvenir des années 30 doit nous encourager à une vigilance plus que jamais indispensable.

Publié dans Gratuit, Histoire | Commentaires fermés sur « Le pouvoir de la propagande nazie: un État trompeur » – Hotel de Ville

« La technologie à ion Lithium. Son origine, son évolution, ses dernières avancées et son futur » – Jean-Marie Tarascon

C’est pas demain la veille qu’on va réussir à stocker l’électricité dans des batteries. Les verrous technologiques sont terrifiants.
Produire une batterie Li-ion qui contient 1 kWh d’énergie et qui sera utilisable au mieux 1000 fois nécessite 387 kWh et rejette 95 kg de CO2

Publié dans Collège de France | Commentaires fermés sur « La technologie à ion Lithium. Son origine, son évolution, ses dernières avancées et son futur » – Jean-Marie Tarascon

« exposition Aventuriers des mers » – Institut du monde arabe

Résultat de recherche d'images pour "nizwa aventuriers des mers"

Publié dans Gratuit | Commentaires fermés sur « exposition Aventuriers des mers » – Institut du monde arabe

« Moi et François Mitterrand » – Théâtre La Pépinière

Hervé, homme simple, écrit au président de la République. Nous sommes en 1983, le secrétariat de François Mitterrand lui répond, et cela ressemble à une lettre-type : « Vos remarques seront prises en considération » Pour Hervé, une amitié naît, une correspondance débute. À l’Élysée, il raconte sa séparation d’avec Madeleine, ses vacances à Charleville-Mézières, il prodigue ses conseils.
L’histoire drôle et poignante d’un type banal, second couteau à vie, qui côtoie les maîtres du monde.
Hervé Le Tellier est mathématicien de formation et membre de l’Oulipo. Grand prix de l’humour noir en 2013 pour ses Contes liquides, il a écrit romans, poèmes, nouvelles, billets pour Le Monde et est l’un des Papous dans la tête de France Culture. Olivier Broche, vu récemment au Rond-Point dans L’Or et la Paille de Barillet et Grédy, membre des Deschiens de Deschamps-Makeïeff, incarne l’homme qui se sauve d’une existence ordinaire en s’inventant une place dans l’Histoire avec sa grande hache.

 

Publié dans 20-29 €, Culture du Coeur, Théâtre | Commentaires fermés sur « Moi et François Mitterrand » – Théâtre La Pépinière

« Établissement du cadre chronostratigraphique du Quaternaire et de l’évolution de l’Homme » – MNHN

Jean-Jacques BahainJean-Jacques Bahain
Professeur, géochronologue
Muséum national d’Histoire naturelle
Géologue et préhistorien de formation, il travaille à l’établissement du cadre géochronologique de l’évolution humaine à travers la datation de sites géologiques et archéologiques, principalement en Afrique, en Europe et en Asie.

Aujourd’hui, chaque fait géologique ou archéologique est associé à un âge chiffré en années de son ancienneté mais cette perception d’un temps long est récente. Ce cycle de conférences relate les grandes phases de la construction du cadre chronostratigraphique du Quaternaire et de l’évolution de l’Homme tel qu’on le connait aujourd’hui.

« Découverte sensationnelle d’un fossile d’hominidé vieux de plusieurs millions d’années », « Un niveau archéologique âgé de 110 000 ans découvert lors de travaux autoroutiers », « Des peintures vieilles de plus de 30 000 ans mises au jour »,…

Aujourd’hui, la notion de temps géologique, de temps long, a été banalisée par les médias et les ouvrages de vulgarisation. Chaque fait géologique ou archéologique est rapidement associé à un âge « numérique », chiffrée, en années, de son ancienneté, permettant de le repositionner dans le passé en utilisant une échelle de temps perceptible par chacun.

Mais cette perception d’un « temps long » est un phénomène relativement récent dans l’histoire de l’humanité, même si les questions qui y sont associées ont intéressé nos ancêtres depuis de nombreux millénaires. Ce cycle de conférences relate les grandes phases de la construction du cadre chronostratigraphique du Quaternaire et de l’évolution de l’Homme tel qu’on le connait aujourd’hui.

Publié dans MNHN, Préhistoire | Commentaires fermés sur « Établissement du cadre chronostratigraphique du Quaternaire et de l’évolution de l’Homme » – MNHN

« Le nouveau visage de Mars » – SAF

Sylvain BouleyUne enquête passionnante de Sylvain Bouley qui se prend pour Sherlock Holmes.

Mars est aussi vieille que la Terre et comme celle-ci, elle a connu de gigantesques bouleversements. Des chercheurs français ont ainsi démontré que la physionomie de Mars à ses débuts n’avait rien à voir avec celle d’aujourd’hui. Le dôme de Tarsis, un volcan géant de 5 000 km de diamètre et douze d’épaisseur a tout chamboulé : sa masse a fait pivoter la surface de la planète.

« Des changements climatiques »

« Ce basculement consiste un peu au fait de prendre la croûte de la Terre et de la faire tourner autour du noyau. Forcément, cela induit des changements climatiques. Imaginons que demain, le Pôle nord traverserait l’Islande, on aurait beaucoup plus froid en France« , explique Sylvain Bouley, planétologue à l’université Paris-Sud. La mise en évidence de ce déplacement de 20 à 25 degrés de la croûte de Mars permet d’élucider quelques mystères de la planète rouge. « On va enfin pouvoir comprendre la distribution des rivières, les anomalies de glaces détectées à certains endroits dans le sous-sol et aussi l’histoire du dôme de Tarsis« , conclut Sylvain Bouley.


Planète Mars : des chercheurs français ont élucidé certains de ses mystère

Publié dans Astro | Commentaires fermés sur « Le nouveau visage de Mars » – SAF

« L’exploration du Système solaire par la méthode d’occultation stellaire » – IAP

Image associéeHallucinant ce que les scientifiques peuvent déduire des occultations .
Chariklo m’était totalement inconnu !

Bruno Sicardy (professeur à l’Université Pierre-et-Marie-Curie)
Au-delà de Neptune, le Système solaire est une vaste zone qui a gardé la mémoire de la formation, comme par exemple la migration primordiale des planètes ou la composition initiale du disque proto-planétaire. Dans ce contexte, la technique d’occultation stellaire est un outil puissant pour étudier les objets trans-neptuniens, en révélant une surprenante variété de formes, et avec pour certains des atmosphères ou même des anneaux. C’est ainsi que notre groupe a récemment découvert des anneaux denses autour d’un petit corps (Chariklo), suggérant que les anneaux sont plus communs dans l’univers qu’on ne le pensait jusqu’à maintenant. Par ailleurs, nous avons mis en évidence de spectaculaires effets saisonniers sur la planète Pluton, récemment survolée par la sonde New Horizons (NASA), montrant ainsi la complémentarité entre les observations faites de la Terre et l’exploration spatiale.
Nous décrirons les campagnes, impliquant aussi bien des astronomes professionnels et amateurs, qui ont été organisées dans le monde entier pour observer ces phénomènes. Ces campagnes vont maintenant connaître un regain d’activité grâce à la mission astrométrique européenne Gaia, qui améliore de manière significative la précision de nos prédictions.

Publié dans Astro, IAP | Commentaires fermés sur « L’exploration du Système solaire par la méthode d’occultation stellaire » – IAP

« Perspectives avec le LSST » – Pierre Antilogus

Publié dans Astro, Collège de France, Gratuit | Commentaires fermés sur « Perspectives avec le LSST » – Pierre Antilogus

« Perspectives Euclid, WFIRST, LSST, SKA » – Françoise Combes

Publié dans Astro, Collège de France | Commentaires fermés sur « Perspectives Euclid, WFIRST, LSST, SKA » – Françoise Combes

« L’avaleur » – Maison des Métallos

Super intéressant.. j’aurais aimé voir cette pièce avec un affreux capitaliste ou une avocate sans scrupule pour discuter de la plausibilité de cette situation.

Comédie dramatique de Jerry Sterner, mise en scène de Robin Renucci, avec Nadine Darmon, Marilyne Fontaine, Xavier Gallais, Robin Renucci et Jean-Marie Winling.

On est désormais coutumier des spectacles traitant de sujets économiques ou même expliquant l’économie ou des phénomènes lui étant liés.

Des adaptations de Frédéric Lordon par Judith Bernard (« Le Grand Retournement », « Bienvenue dans l’Angle Alpha ») aux créations de Carole Thibaut (« Monkey Money »), s’est développé un théâtre didactique ayant vocation à décrypter ou à décortiquer tout ce qui touche à la science économique.

« L’Avaleur« , adapté par Evelyne Loew de la pièce de Jerry Sterner, « Other People’s Money » et mis en scène par Robin Renucci, s’attaque aux boursiers qui sont prêts à détruire des entreprises qui fonctionnent à des seuls fins spéculatives.

Volontiers explicatif et pédagogique, le travail de Robin Renucci va consister à suivre, presque en temps réel, les étapes qui conduiront une entreprise bien identifiable, la CFC, (« Câble Français de Cherbourg ») à disparaître au profit… du profit.

Un prédateur financier de la City, appelé opportunément « Kafaim », Franck Kafaim (Xavier Gallais), va sortir ses griffes pour s’en emparer, quoi qu’il advienne aux salariés et à la pérennité de l’entreprise.

La démonstration opérée est à la fois plaisante et savante et l’on ne s’ennuie jamais dans ce bras-de-fer conté par Robin Renucci comme un combat à suspense entre d’une part, le brave PDG (Jean-Marie Winling), s’appuyant sur son directeur (Robin Renucci) et la fille avocate internationale (Marilyne Fontaine) de sa fidèle secrétaire-maîtresse (Nadine Darmon), et d’autre part, l’as des as des coups retors, Franck Kafaim.

Après avoir monté « Le Faiseur » de Balzac, c’est la deuxième incursion de Robin Renucci dans la description du monde de la finance. Il s’agit pour lui de toucher le plus grand nombre et donc de ne pas craindre le schématisme, voire le manichéisme, pour atteindre tout le public et lui faire comprendre comment marche une entreprise et sur quoi elle s’appuie pour dégager des fonds.

Dans « L’Avaleur », il y a ainsi, d’un côté, le gentil capital entrepreneurial, humain et familial, et de l’autre, le méchant capital financier, sans foi ni loi, incarné par Kafaim et son faux-ventre à la John Falstaff.

Résultat de recherche d'images pour "avaleur renucci"Dans le rôle, Xavier Gallais se régale. Il est à son meilleur et mange sans peine ses adversaires. On ne saura jamais si cela tient à la volonté de l’auteur et du metteur en scène, ou à la force de conviction de l’acteur, mais les arguments cyniques qu’il martèle triomphent aisément du prêchi-prêcha bien pensant de la partie cherbourgeoise.

« L’Avaleur » sera un parfait spectacle pour les collégiens et les lycéens pour qu’ils s’initient aux questions qui rythmeront leurs vies d’adultes. On en restera avant tout au constat, sans ouvrir aucune perspective d’avenir pour lutter contre des personnages aussi malfaisants que Franck Kafaim.

Mais Robin Renucci a réussi son pari puisqu’il s’est donné pour objectif d’ouvrir à tous des questions et des mécanismes réservés en général à des spécialistes. On ne peut que l’en féliciter et attendre le prochain chapitre théâtral qui approfondira encore les questions traitées dans « L’Avaleur ».

Publié dans 10-19 €, Culture du Coeur | Commentaires fermés sur « L’avaleur » – Maison des Métallos

« Un air de famille » – Théâtre Saint Martin

Grosse déception, pas été enthousiasmé du tout. C’est mou, ai peu souri, pas d’ambiance.

Comme tous les vendredis soirs, les Ménard se réunissent au « Père Tranquille ». Ce soir-là, on fête l’anniversaire de « yoyo » la belle fille. Pendant le repas, la mère, sa fille Betty et ses deux fils Henri et Philippe décident de régler leurs comptes. Les secrets de chacun éclatent au grand jour. Et quand Denis, le garçon de café, décide de s’en mêler, un nouvel ordre familial se profile.

Publié dans 20-29 €, Culture du Coeur | Commentaires fermés sur « Un air de famille » – Théâtre Saint Martin